Repères Chronologiques

25 04 2021 DEUX removebg preview
25 04 2021 QUATRE
A DECOUPER 38446634 2067797709938138 8360276347016183808 n removebg preview
Enfant sur chaise

1930                       
9 juin, naissance à Paris de Monique Serf. Elle est née près du square des Batignolles. Elle a un frère aîné.
1946                 16 ans
Emménagement à Paris dans le xx ème. C’est là qu’elle trouve son professeur de chant avec qui elle va étudier la technique vocale, Madame Madeleine Thomas- Dusseque.
En fin d’année, son père loue à Barbara son premier piano.
C’est à l’occasion d’un récital d’Edith Piaf que son professeur de chant l’a emmenée voir à l’ABC, qu’elle comprend comme subitement ce qu’elle veut faire. Ce qu’elle veut chanter.
1950                 20 ans

Février, Barbara part pour Bruxelles. Un cousin, joueur de balalaïka dans un cabaret, l’héberge pendant deux mois, mais il devient violent, elle s’échappe de nouveau.  Les temps sont durs en Belgique même si elle y fait ses premières scènes. Ses débuts sont teintés de l’inspiration que Piaf lui a donnée, mais le résultat du haut de son mètre 72, plantée derrière son micro n’est pas très heureux. Ses maladresses lui vaudront des huées, des projectiles… Elle apprend.
1954                 24 ans
Elle assure quelques passages à L’écluse. Claude Sluys, son premier et dernier mari (je le trouvais très intelligent et ma foi, séduisant) doit regagner la Belgique pour son service militaire.
1958              28 ans
Au mois de janvier, elle est engagée à L’écluse pour quelques mois. Les quelques mois vont devenir des années elle y chantera jusqu’en 1964.

Elle enregistre un disque La chanteuse de minuit, y figure deux de ses premiers titres : J’ai troqué et J’ai tué l’Amour.
1959                 29 ans
Mort de son père à Nantes.
1964                 34 ans
Son dernier passage à L’écluse a lieu le 11 février .
Elle chante à Göttingen, les 4, 5, 6 juillet. Elle compose sa chanson Göttingen le dernier jour, pour remercier le public de son accueil.
Le disque 30cm Barbara chante Barbara sort dans les bacs.
Elle est invitée par Georges Brassens à faire la première partie de son récital à Bobino.
Elle passe en première partie
de Georges Brassens à Bobino.
1965              35 ans
Au mois de février, elle fait une tournée avec Serge Gainsbourg.
Le prix de l’Académie Charles Cros de la chanson française (prix Paul Gilson) lui est décerné. Elle déchire son prix pour le partager avec ses musiciens.
A partir du 15 septembre, elle chante à Bobino.
Le disque 33 tours Le mal de vivre
 sort dans le commerce en octobre.
1966               36 ans
Elle effectue sa première grande tournée en France, en janvier et février.
Le 21 mars elle participe au gala de l’Union des Artistes à l’Opéra de Paris (allongée sur scène jouant d’un doigt sur un petit piano blanc), elle chante Yesterday.
Jacques Brel la recommande auprès de son agent artistique. Elle rencontre Charley Marouani en décembre. Il devient son manager.
Le 13 décembre, a lieu la première à Bobino avec Micha Bayard, Serge Reggiani, en première partie. Barbara y interprète Ma plus belle histoire d’Amour.
Le 14 décembre sort en avant-première un 45 tours avec Ma plus belle histoire d’Amour.

Barbara participe à L’arbre de Nöel de l’association Le Bol d’Air

1968               38 ans
Un Discorama spécial Barbara est diffusé. Elle chante Du bout des lèvres, Le soleil noir, Joyeux Noël, Mes hommes .
1969               39 ans

En février elle chante à l’Olympia, accompagnée par Roland Romanelli, Michel Gaudry, sous la direction musicale de Michel Colombier. Georges Moustaki viendra chaque soir chanter La Dame Brune, avec Barbara. Lors de la dernière représentation, elle annonce son désir d’arrêter de chanter.
Le double 33 tours du spectacle de l’Olympia est dans les bacs.

barbara piano 4703
22519897 2034292996790094 1202610906458831231 o
cropped 4BIS26295 349367278435903 1969841537 n
1380280 585389798186744 875627635 n

1970               40 ans
Janvier, création de la pièce écrite par Rémo Forlani : Madame  qui est jouée  au Théâtre de la Renaissance à Paris jusqu’à fin février. La critique est mauvaise.
Au printemps, enregistrement de l’album L’Aigle noir
Les années 70 font place à des arrangements musicaux plus étoffés. Roland Romanelli se met aux synthétiseurs. Il prend peu à peu en main la direction musicale. C’est beaucoup à lui que revient le « son Barbara » des années 75-85.
1971               41 ans 

Tournage du film Franz avec Jacques Brel et Danielle Evenou.
Enregistrement du 33 tours La Fleur d’amour chez Philips
1972               42 ans

Emission TOP à Johnny Hallyday avec Georges Brassens, le 18 mars. Barbara chante un duo avec Johnny Hallyday Ombre et soleil et Vienne.
Elle est l’invitée du Grand Echiquier de Jacques Chancel consacré à Jacques Brel à l’occasion de la sortie de Franz, le 2 février.
Participe à la fête de l’Humanité à la Courneuve en septembre, où elle chante un hommage à Paul Eluard.
1973               
43 ans

Elle participe à l’émission TOP à Jean-Claude Brialy et au Grand Echiquier.
Durant l’été, Barbara emménage à Précy-sur-Marne, et chante à Carpentras dans le cadre du festival de Vaison-la-Romaine, avec Maxime le Forrestier.
Le 33 tours La Louve(orchestrations de William Sheller et textes de François Wertheimer) sort en commerce le 31 octobre
En décembre, Barbara passe à L’écluse avant la fermeture définitive du cabaret.
1974               44 ans
Le 9 mars, elle est la vedette de l’émission de télévision TOP à Barbara de Maritie et Gilbert Carpentier, réalisée par Marion Sarrault. Elle chante un duo avec Claude Nougaro et un autre avec Julien Clerc.
Le 15 mai,  le 45 tours L’Homme en habit rouge sort dans le commerce.
Durant la nuit du 3 au 4 juin, Barbara absorbe une grande quantité de somnifères, chez elle à Précy. De là naîtra la chanson Les Insomnies.
Le 5 octobre, elle participe à TOP à Ivry Glitis.
Lors de sa rentrée parisienne au Théâtre des Variétés, en février, elle exige que les places les moins chères n’excèdent pas 15 francs et fait la part belle, dans son récital, à La Louve
, de François Wertheimer.
1976              46 ans
Elle tourne dans  le film Je suis né à Venise de Maurice Béjart.
« Elle était plus qu’une amie, elle était une soeur… Entre nous, ce fut un coup de foudre. Une reconnaissance immédiate, comme deux jumeaux qui se découvrent. On se sentait identiques. Barbara, c’est une énorme part de moi-même… » M. Béjart.
1977             47 ans
Le 1 janvier, diffusion télévisée du film-ballet de Maurice Béjart Je suis né à Venise.
En mars, un incendie se déclare dans sa maison de Précy.

Elle improvise une tournée en France, Belgique, Suisse afin de payer les travaux de sa maison.
1978               48 ans

Février, elle chante à l’Olympia.
En juillet et en octobre, Jacques Brel est hospitalisé à l’hôpital franco-musulman de Bobigny. Elle se rend souvent à son chevet. Jacques Brel meurt le 9 octobre 1978. Lors de la levée du corps de Jacques Brel à l’hôpital, le 12 octobre, Barbara soutient sa compagne, Maddly.
Un soir à l’Olympia elle déclare : « Je voudrais vous dire quelque chose…

Je voudrais vous dire que ce qui s’est passé là, ce spectacle que vous avez fait, c’était tellement prodigieux, tellement extraordinaire, que personne n’en est revenu, que personne n’a compris, et moi encore moins que quiconque d’ailleurs, parce que j’ai vécu complètement enfermée dans cette loge, de ma chambre d’hôtel à ma loge, de la loge à vous, pour ne pas perdre une parcelle de cet Amour que vous m’avez donné.
Je peux vous dire que c’était une chose exceptionnelle, que ce n’était jamais arrivé, que les gens de métier ni les autres ne comprennent ce qui s’est passé, peut-être vous et moi…
Parce que quand on me demande d’expliquer, je ne peux pas expliquer, je ne peux pas parler de vous, je veux dire que la vérité qu’il y a entre vous et moi, elle est inexplicable pour qui que ce soit, elle est là, quand vous êtes là, quand je suis là, et je sais que ce sera toujours comme ça… Je sais que tant que je chanterai et si je chante c’est par vous et c’est pour vous, parce que c’est vous qui avez fait mon chemin…
Si je suis ici ce soir, revenue ou pas revenue parce que je n’aime pas le terme partir, c’est pour vous, parce que moi je n’aurais jamais osé revenir… Mais ce que vous m’avez donné là, peut-être parce que vous savez que ma vie c’est vous, ce n’est pas un mot que je dis là, c’est vrai que cette histoire d’Amour c’est Vous, mais ce qui s’est passé là c’est fou, je le porte en moi inscrit en lettres de feu, et c’est vrai, je vous le répète, ce soir, JE VOUS REMERCIE DE VOUS. »
1979                49 ans
Tournée en banlieue, en province et à l’étranger (Belgique, Pays-Bas).
Barbara rencontre Gérard Depardieu.
Du  27 février au 4 mars, elle chante à Milan au Théâtre Manzoni, accompagnée par Roland Romanelli.

Le 27 novembre, TF1 diffuse le film de François Reichenbach sur le spectacle de 1978 à l’Olympia et la tournée qui a suivi.
« Ton âme est une mélodie. Je viens juste de raccrocher. Ta voix n’est pas près de me quitter. Il y a une pépite d’or au creux de mon oreille pour le reste de la journée.  Ta voix m’a toujours paru s’élever vers le ciel. Tes mots, par miracle, se matérialisent. Tu vis avec ta voix. Ce sont des rapports de couple. Elle te quitte, puis elle revient, elle revient toujours. Personne ne pourra s’immiscer entre vous. Grâce à toi, grâce à Lily Passion, j’ai pu m’échapper, quitter l’autoroute pour un chemin de fortune. J’ai appris à connaître ta patience, cette forme silencieuse de la tolérance et de ton talent. Toi, tu ne doutais jamais. « Si Gérard n’avait pas existé, je n’aurais jamais imaginé ce spectacle. Gérard, c’est un miracle dans ma vie. Nous partageons les mêmes fous rires et les mêmes coups de coeur… »
1980           50 ans
Tournée aux Pays-Bas.
Elle compose et écrit de nouvelles chansons de l’album Seule.
1981            51 ans 

L’album Seule paraît le 4 février.
La chanson Regarde est composée et écrite le 12 mai pour fêter la victoire de François Mitterrand aux élections présidentielles.
Le 15 juin 1981, Barbara prend la décision de présenter un spectacle à Pantin.
Du 28 octobre au 21 novembre, elle y chante sous un chapiteau de 3000 places, accompagnée par Roland Romanelli et Gérard Daguerre.
Le 21 novembre, elle compose et chante pour la première fois Pantin.

En décembre 1981, le double 33 tours de Pantin sort dans le commerce.
1982          52 ans

En février et mars, elle part en tournée à travers la France, accompagnée par Roland Romanelli et Gérard Daguerre ; puis participe très activement au montage de la vidéo du spectacle de Pantin 1981, réalisée par Guy Job.
Barbara est l’invitée du journal télévisé de TF1 pour en annoncer la diffusion télévisée, le 5 novembre.
Elle pose les premières bases et notes de son spectacle Lily Passion qu’elle veut créer avec Gérard Depardieu.

Le Grand prix national de la Chanson lui est remis par Jack Lang, à l’Opéra de Paris, Palais Garnier, le 22 décembre.
C’est une chanson qui se joue à deux, elle ne se chante pas, elle se joue à deux…

Évidemment, il y avait Gérard, qui était à l’autre bout d’un film, en Mauritanie ou ailleurs, qui a toujours été présent et qui m’a ordonné d’écrire et qui m’a dit :  « Écris-le »… Écrire pour un homme me paraissait une chose  invraisemblable et il m’a dit : « Fais comme si c’était pour toi », ce qui m’a débloquée quelque part et il avait raison de dire cela… Je suis arrivé à 300, 400 cassettes, c’était fou. La nuit je ne me couchais pas du tout.
1983              53 ans 

Barbara compose une musique pour une chanson d’Elisabeth Depardieu, L’Amazonie et assure, avec Roland Romanelli, la direction musicale de l’ensemble de l’album.
Elle continue l’écriture de Lily Passion.
Elle assiste avec Catherine Lara aux obsèques de Denise Glaser à Valenciennes. Elles sont les deux seules personnes présentes du monde du spectacle et de la télévision avec Pierre Bellemare a assisté à la cérémonie

AAAA82209071 2970604049657495 4415459081616097280 n
NOUVELLE 2

1984               54 ans
Barbara poursuit  la préparation de Lily Passion. Le spectacle initialement prévu en janvier 1985, qui devait être mis en scène par Roger Planchon au TNP de Villeurbanne, est reporté d’un an.
1985               55 ans
Barbara écrit et réécrit le texte et les musiques de Lily Passion.
Elle participe à l’œuvre collective  La Chanson de la vie réalisée par Alice Dona, pour les femmes du Tiers-monde
En décembre, une version studio de Lily Passion, arrangée et orchestrée par William Sheller est enregistrée, mais ne sortira jamais.
Roland Romanelli et Barbara se séparent pour divergence de vues sur l’élaboration de Lily Passion.

En décembre, les répétitions de Lily Passion avec Gérard Depardieu ont lieu au Théâtre des Amandier.
1986            56 ans
Du 21 janvier au 19 février,  au Zenith, Lily Passion réunit Barbara et Gérard Depardieu dans une mise en scène de Pierre Strosser.

Le double album de Lily Passion enregistré au Zenith sort en février. La tournée Lily Passion commence le 25 février à Rennes et se prolonge jusqu’au 6 mai au Théâtre de l’Argentina à Rome.
En avril, le livre de Marie Chaix Barbara est publié par les éditions Calmann Lévy.
Barbara se produit au Metropolitan  à New York le 8 juillet, à l’invitation de Mikhail Baryshnikov qui improvise, pendant qu’elle chante, une chorégraphie sur Pierre, Une petite cantate et Le Mal de vivre, chansons qui lui sont dédiées sur le coffret de trois disques qui sort en septembre 1986.
Le 14 juillet, elle assiste à la garden-party de l’Elysée avec Juliette Greco et Serge Gainsbourg à l’invitation de François Mitterrand. Octobre, problèmes de santé. Elle est hospitalisée à l’hôpital militaire Bégin à St-Mandé.

Du 25 novembre au 23 février, à l’Espace photographique de Paris, une exposition consacrée à Francis Giacobetti présente, des photographies et un extrait  de la vidéo de Lily Passion.
Décembre, publication dans le magazine Vogue, d’un roman-photo où Barbara incarne Queen Mother aux cotés de Mikhail Baryshniko, en Swann Prince .

Barbara rencontre Jacques Attali. Elle désire s’engager dans la lutte contre le sida.
1987             57 ans
Du 16 septembre au 11 octobre, série de récitals au Théâtre du Châtelet. Barbara y crée la chanson Sid’amour à mort dont elle cède les droits d’auteur à l’association Act Up.

Durant le mois d’octobre, un enregistrement public du spectacle au Châtelet est effectué, ainsi qu’une vidéo, réalisée par Guy Job.
La tournée commence le 16 octobre à Genève, se termine le 12 décembre à Nice.
Fin décembre, tournée en Israël.
La tournée se poursuit au Japon. En mars, elle la conduit en France et au Canada.
A l’occasion du premier meeting de François Mitterrand à Rennes, pour l’ouverture de la campagne présidentielle, le 8 avril, Barbara chante la chanson Regarde.
L’ordre du mérite allemand lui est attribué le 24 avril pour sa chanson Göttingen, qu’elle chante lors du concert de SOS RACISME, le 18 juin au château de Vincennes.
Barbara devient Chevalier de la Légion d’Honneur, et reçoit cette décoration des mains du Président de la République, le 15 septembre.
Le 28 novembre, elle annonce, dans une interview au journal Libération,  que pendant un an, elle va se consacrer à la lutte contre le sida.

Sa première intervention a lieu aux Baumettes à Marseille
1989              59 ans
Barbara décide de consacrer cette année à la lutte contre le sida. Elle visite les malades à l’hôpital Bichat, Beaujon et à l’institut Pasteur.

Elle se rend aussi dans les prisons à Fresnes, Lyon, Marseille, Lille, Versailles, Fleury-Mérogis, Rennes.
1990               60 ans
Du 6 février au 14 avril, spectacle au Théâtre Mogador.

En mai, paraît l’enregistrement public en un double album 33tours et double CD Gauguin, chanson qui fait également  l’objet d’un clip vidéo.
1991              61 ans
Barbara enregistre pour les  éditions Claudine Ducate une lecture des Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke, qui paraît en octobre.
1993               63 ans
En début d’année, le spectacle annoncé pour février est annulé pour des raisons de santé. Un nouveau rendez-vous est pris pour le 6 novembre au Théâtre du Châtelet où Barbara doit chanter jusqu’au 31 décembre. Souffrante, Barbara s’interrompt et ne revient chanter que les 11, 12 et 13 décembre, récitals qui font l’objet d’un enregistrement public.
 Tournée d’été du 16 juillet au 3 août. Tournée d’automne en France, Belgique, Suisse ainsi qu’au Japon.
1994               64 ans
Du 13 novembre au 4 décembre, tournée en France. Le 11 décembre, dédicace à la Librairie Delamain, près du Palais Royal, du livre-cassette des Lettres à un jeune poète.
1995               65 ans
Elle a fait installer, chez elle, une ligne téléphonique afin que les malades du Sida puissent rester en contact avec elle. Ils peuvent l’appeler et lui parler en direct ou lui envoyer un fax. En mars, parution de l’intégrale Ma plus belle histoire d’amour…c’est vous, coffret de 13 CD, réalisée par Jean-Yves Billet avec le concours vigilant de Barbara.
François Mitterrand choisit la chanson Göttingen pour conclure une émission télévisée consacrée à l’Europe.
1996             66 ans
Elle décide, en début d’année, d’enregistrer un nouvel album studio.
Le 6 novembre le disque sort et elle décide de faire don à Act Up des droits d’auteur de la chanson « Le couloir ».
Elle décide d’écrire ses mémoires.
1997              67 ans
Le 10 février la victoire de la musique lui est décernée dans la catégorie « Meilleure interprète »

Le 24 novembre elle est transportée à l’hôpital de Meaux, puis à l’hôpital américain de Neuilly.
A 16 h elle y décède.